Coronavirus : la préfecture de la Creuse prend un arrêté pour empêcher une rave-party

Dans le "contexte sanitaire actuel (...), ce type de rassemblement ne permet pas (...) un respect des gestes barrières pour les participants et rend probable la création d'un cluster de contamination", écrit-elle samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lors du Teknival qui s'est tenu les 4 mai et 5 mai 2019 à Clairavaux (Creuse). (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)

Pour les autorités, rebond de l'épidémie de Covid-19 et événements musicaux ne sont compatibles. La préfecture de la Creuse a pris, samedi 29 août, un arrêté interdisant tous les "rassemblements festifs" musicaux sur son territoire ce week-end. Objectif : empêcher la tenue d'une ou plusieurs rave-party.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

"Selon les informations disponibles et concordantes, un ou plusieurs rassemblements festifs à caractère musical pouvant regrouper plusieurs milliers de participants sont susceptibles de se dérouler" entre le samedi 29 et le lundi 31 août dans ce département rural, affirme la préfecture dans son arrêté. Dans le "contexte sanitaire actuel (...), ce type de rassemblement ne permet pas (...) un respect des gestes barrières pour les participants et rend probable la création d'un cluster de contamination", justifie-t-elle.

En raison de la crise sanitaire, plusieurs préfectures ont multiplié cet été les arrêtés pour éviter la tenue de rave-party et autres fêtes en plein air.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.