Coronavirus : la pratique du vélo est bien autorisée pendant le confinement, rappelle le Conseil d'Etat

Il avait été saisi par la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) après que des cyclistes ont été verbalisés.

Un cycliste dans les rues de Paris, le 26 avril 2020.
Un cycliste dans les rues de Paris, le 26 avril 2020. (ANTOINE WDOWCZYNSKI / HANS LUCAS)

Oui, la pratique du vélo reste autorisée pendant le confinement. C'est en quelque sorte ce que rappelle le Conseil d'Etat aux autorités, dans son jugement rendu jeudi 30 avril.

>> Coronavirus : suivez les effets de l'épidémie dans notre direct

Saisi par la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) car des cyclistes ont été verbalisés, le Conseil d'Etat demande au ministère de l'Intérieur de rappeler que "ne sont réglementés que les motifs de déplacement et non les moyens de ces déplacements qui restent libres. La bicyclette est donc autorisée à ce titre comme tout autre moyen de déplacement, et quelque soit le motif du déplacement".

"Les verbalisations résultant de la seule utilisation d'une bicyclette,à l'occasion d'un déplacement autorisé, sont injustifiées", selon l'ordonnance. Mais les restrictions de temps et de distance d'un kilomètre quand il s'agit de faire du sport "privent en principe d'intérêt l'usage de la bicyclette pour un déplacement exclusivement motivé par l'activité physique individuelle", précise enfin le Conseil d'Etat.