Coronavirus : la peur des faillites dans les entreprises

Depuis plus d'un mois, l'activité économique est au ralenti avec la crise sanitaire du Covid-19. De nombreuses entreprises craignent d'être obligées de fermer.

France 2

C'est le spectre qui rôde autour de la crise sanitaire du Covid-19, qui s'est transformée depuis plus d'un mois en crise économique. Malgré les annonces rapides du gouvernement, facilitant par exemple le recours au chômage partiel pendant la période de ralentissement, certaines entreprises ont dû suspendre leur activité, craignant une possible faillite avant la fin de l'épidémie. 

6% de croissance en moins au premier trimestre

Malgré les aides financières, notamment de 1 500 euros pour les indépendants et le TPE, ou encore des paiements de charges repoussées, des sociétés pourraient se retrouver en cessation de paiements. Mercredi 8 avril, le ministre des Finances, Bruno Le Maire, annonçait déjà que la croissance avait chuté de 6% au premier trimestre. Ainsi, certains s'attendent à une augmentation de 15% du nombre de défaillances d'entreprises. Une première vague pourrait avoir lieu dès la fin du mois d'avril, selon les spécialistes des restructurations. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une galerie commerciale, le 19 mars 2020 à Saint-Herblain (Loire-Atlantique).
Une galerie commerciale, le 19 mars 2020 à Saint-Herblain (Loire-Atlantique). (SAMUEL HENSE / HANS LUCAS / AFP)