Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Coronavirus : la Nouvelle-Calédonie, pionnière du déconfinement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus: la Nouvelle-Calédonie, pionnière du déconfinement
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les écoles et les restaurants ont pu rouvrir, avec des précautions sanitaires. 

Si, en Nouvelle-Calédonie, certains craignent encore le Covid-19, le déconfinement est un vrai soulagement. "On peut sortir comme on veut, on est libre de marcher. Ça fait du bien", confirme un passant. "On est libre d'aller travailler, de sortir, mais je suis toujours un peu inquiète", ajoute une femme. Pourtant, aucun nouveau malade n’a été identifié depuis 12 jours. Alors, les écoles rouvrent progressivement.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus et le confinement dans notre direct

"Je me mets du gel hydroalcoolique"

La désinfection des mains y est obligatoire. "Je me mets du gel hydroalcoolique", explique Jane Huon, élève de CM1, sans arrêter de se frotter les mains. Comme il est difficile de faire respecter les gestes barrières aux enfants, les allers-retours aux lavabos sont plus nombreux qu’avant le confinement. C’est surtout le cas pour les petits, qui "ont l’habitude de se toucher", précise Estherine Malmagcrou, maîtresse en petite section de maternelle.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Synthèse Coronavirus : droit de visite en Ehpad, port du masque, écoles... Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Edouard Philippe et d'Oliver Véran

• Eclairage. Epidémie de coronavirus : l'article à lire pour comprendre les enjeux autour de l'application StopCovid développée par la France

• Infographie. INFOGRAPHIES. Coronavirus : ce qu'il faut faire (et ne pas faire) avec votre masque

• Enquête. ENQUÊTE FRANCEINFO. Crainte de faillites, consignes de temporisation… Comment les banquiers gèrent les entreprises en difficulté

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.