Coronavirus : la mythique course cycliste Paris-Roubaix est reportée

La "reine des classiques" devait se tenir le 12 avril prochain, la course cycliste Paris-Roubaix, est reportée. Son organisateur, la société ASO, l'a officialisé mardi.

Article rédigé par
Fanny Lechevestrier - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Slovaque Peter Sagan davant le Belge Philippe Gilbert lors de la 117e édition du Paris-Roubaix, le 14 avril 2019 (photo d'illustration). (STEPHANE MANTEY / POOL)

Seules les deux guerres mondiales avaient empêché sa tenue depuis sa création en 1896. La mythique course Paris-Roubaix a été reportée a annoncé mardi 17 mars l'organisateur ASO "dans le cadre de la lutte contre la propagation de l'épidémie de coronavirus Covid-19". Les annulations ou les reports de compétitions sportives se multiplient en raison de l'épidémie, le tournoi de tennis de Roland-Garros a été notamment reporté au 20 septembre ont annoncé mardi les organisateurs.

>> Suivez l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France dans notre direct

Amaury Sport organisation a également, en accord avec l'UCI (Union cycliste internationale), décidé de ne pas organiser aux dates prévues "la Flèche Wallonne et la Flèche Wallonne Femmes (22 avril), Liège-Bastogne-Liège et Liège-Bastogne-Liège Femmes (26 avril)".

Ce n'est pas vraiment une surprise. Dès samedi dernier, Christian Prudhomme, le patron de ces courses mais aussi du Tour de France, l'avait très clairement laissé entendre au micro de franceinfo : "Le cyclisme est comme le reste, tout le sport s’arrête. Il y a une logique qui va bien au-delà du monde du sport. Je vois bien mal comme on pourrait être différent du reste et si on a aucune envie d’être différent du reste d’ailleurs."

Le Tour de France menacé ?

Mais même si c'était prévisible vu le contexte, cela reste un fait marquant de ce qui se passe actuellement. Jusqu'alors, seules les deux guerres mondiales avaient eu raison de L'Enfer du Nord en plus de 120 ans d'existence.Pour le moment, pas question d'annulation pure et simple de l'épreuve puisque ASO a déjà "commencé à travailler pour tenter de reporter ces monuments du cyclisme mondial auxquels les équipes, les coureurs et le public sont profondément attachés".

Et maintenant les regards inquiets se tournent vers une autre course mythique : le Tour de France, programmé à partir du 27 juin. La question de sa tenue est posée mais pas encore tranchée. Sur les réseaux sociaux, des fans de cyclisme publient ce mot d'ordre depuis lundi : "Dites-vous simplement que si vous voulez voir le Tour de France en juillet, restez chez vous !"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.