Coronavirus : la gestion des frontières européennes pose question

L’Union européenne peine à répondre d’une même voix aux questions qui entourent la gestion de ses frontières. Chaque pays est souvent rattrapé par des enjeux nationaux, une uniformité à l’échelle européenne est difficile à mettre en place.

FRANCE 3

C’est un véritable casse-tête à l’échelle du continent. L’Union européenne ne parvient pas à offrir une réponse claire lorsqu’il s’agit de prendre position sur la réouverture ou non des frontières entre les pays membres. "Le problème, c’est que la gestion des frontières intérieures et la santé ne sont pas les compétences de l’Union européenne mais celles des États membres", rappelle le journaliste Valery Lerouge en direct de Bruxelles (Belgique).

Des recommandations mais pas d’obligations

L’Union européenne tente malgré tout de remettre de l’ordre dans ce contrôle des frontières. "Elle recommande aux pays frontaliers qui ont une situation épidémiologique comparable de rouvrir rapidement leurs frontières. Elle propose aussi des critères communs pour décider de la bonne date pour rouvrir, par exemple la disponibilité de lits d’hôpitaux. Mais les 27 gouvernements sont libres de suivre ou pas ces recommandations", souligne Valery Lerouge. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dirigeants des Etats-membres de l\'Union européenne et des institutions européennes, lors d\'un sommet à Bruxelles, le 12 décembre 2019. 
Les dirigeants des Etats-membres de l'Union européenne et des institutions européennes, lors d'un sommet à Bruxelles, le 12 décembre 2019.  (ALAIN JOCARD / AFP)