Coronavirus : la gestion de la pandémie aura-t-elle raison de Donald Trump ?

Après les attaques de Barack Obama envers Donald Trump, Loïc de la Mornais décrypte la position actuelle du président américain au sein de l'opinion publique, à la suite d'une gestion de la pandémie jugée chaotique. 

France 2

L'approche de l'élection présidentielle de novembre 2020 semble aiguiser l'appétit de Barack Obama. L'ex-locataire de la Maison-Blanche semble vouloir en découdre in directement avec son successeur Donald Trump. "Cette pandémie a enfin enterré l'idée que tant de nos responsables savent ce qu'ils font", a-t-il lancé devant des étudiant par visioconférence. "Nombre d'entre eux ne cherchent même pas à faire semblant d'être responsables", a pointé Barack Obama. De là à penser que la gestion chaotique de la pandémie aura raison de Donald Trump ?

La base de Trump est solide

"Ce n'est pas sûr. Parce que s'il y a bien une chose que le coronavirus n'a pas changé ici, aux État-Unis, ce sont justement les chiffres des sondages et des cotes de popularité de Donald Trump", indique en duplex depuis Washington (États-Unis) Loïc de la Mornais. "Il est aujourd'hui à 44% d'opinion favorable, c'est une minorité mais une minorité solide. En fait, le coronavirus c'est un petit peu comme il y a quelques mois le procès en destitution, les Américains ne les ont pas attendus pour aduler ou détester Donald Trump", décrypte le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump lors d\'une rencontre avec le gouverneur du New Jersey à la Maison Blanche, à Washington, le 30 avril 2020.
Le président américain Donald Trump lors d'une rencontre avec le gouverneur du New Jersey à la Maison Blanche, à Washington, le 30 avril 2020. (MANDEL NGAN / AFP)