Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : la France organise le rapatriement de ses ressortissants

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : la France organise le rapatriement de ses ressortissants
Article rédigé par
France Télévisions

Tandis que plusieurs villes chinoises sont mises en quarantaine pour éviter la propagation du virus mortel, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a indiqué que les ressortissants français pouvaient être rapatriés. 

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a déclaré dimanche 26 janvier, à l'issue d'une réunion interministérielle, que les Français qui le souhaitent pourraient être rapatriés. "Cela peut aller de quelques dizaines à quelques centaines. Nous sommes en train de recenser nos concitoyens qui souhaitent rentrer, sachant que certains ont envie de rentrer, mais n'ont pas envie d'être dans un lieu d'accueil pendant 14 jours, mais il faut qu'ils prennent en compte cette contrainte", a précisé la ministre.

Ressortissants divisés

Malgré la propagation du virus, dont le bilan s'établit désormais à 80 morts, certains Français souhaitent rester en Chine. Parmi eux, Rémi, qui travaille à Wuhan, ville dont est partie l'épidémie. "Il y a encore de la nourriture, il y a encore à boire, tout va bien. C'est juste qu'on fait plus attention", témoigne-t-il. "Si c'est pour changer de ville et être en quarantaine 14 jours dans un hôtel, ça n'a pas d'intérêt", complète l'un de ses amis, lui aussi résident de Wuhan. Un rapatriement en avion pourrait être organisé dès le milieu de cette semaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.