Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : la filière laitière est à la peine

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : la filière laitière est à la peine
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'épidémie du Covid-19 met aussi à mal la filière laitière. Certains éleveurs sont obligés de jeter une partie de leur lait, à cause de la fermeture des restaurants et des cantines. Ils doivent aussi brader les prix.

Depuis trois semaines, au moment de la traite, un éleveur est obligé de jeter sa production. "C'est un petit pincement au cœur parce que c'est du travail qui n'est pas rémunéré. On travaille pour rien et les charges continuent puisque la vache mange quand même", explique l'éleveur Nicolas Michaud. Sur les 2 500 litres produits chaque jour, 500 partent à la poubelle.

La filière espère une aide du gouvernement

Avec l'épidémie de Covid-19, la demande est bien moins importante. Le lait est envoyé dans une fromagerie. Mais avec la fermeture des restaurants et des cantines, plus aucun fromage ne part. Tout est entreposé. L'export représente 40% du chiffre d'affaires de la fromagerie. Le patron s'attend à des pertes très importantes, environ 200 000 euros. La filière laitière espère une enveloppe de la part du gouvernement pour arriver à surmonter la crise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.