Coronavirus : la crise devient politique

Cette crise sanitaire est-elle en train de se transformer en crise politique ? Tout est parti d’une interview choc d’Agnès Buzyn au journal Le Monde, datée du mercredi 18 mars.

France 2

Agnès Buzyn avait-elle effectivement averti le Premier ministre fin janvier de l’impossibilité de maintenir les élections municipales ? La réponse est venue hier soir de l’intéressé , Édouard Philippe, au journal de 20 heures sur France 2 : "Agnès Buzyn m’a dit fin janvier que si nous étions dans le pic épidémique au moment des élections, alors il serait difficile de les organiser. Mais au moment où elle m’a dit ça, beaucoup de médecins n’étaient pas d’accord avec elle".

« J’assume absolument »

"Toutes ces polémiques, toutes ces contestations, je les accepte, je les connais. Je suis le chef du gouvernement, j’assume absolument toutes les décisions du gouvernement", a-t-il ajouté. "L’heure n’est pas à la polémique, mais à la mobilisation totale contre le virus", martèle le Premier ministre.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre de la Santé Agnès Buzyn, le 24 janvier 2020 à l\'Elysée.
La ministre de la Santé Agnès Buzyn, le 24 janvier 2020 à l'Elysée. (ALAIN JOCARD / AFP)