Coronavirus : l'obésité est un facteur aggravant

On savait que l'âge était un facteur aggravant du Covid-19. Selon les scientifiques, le surpoids le serait aussi.

France 2

L'âge n'est peut-être finalement pas forcément le facteur le plus décisif dans l'aggravation du coronavirus Covid-19. En effet, la majorité des patients qui sont dans les services de réanimations des hôpitaux français ont un point commun : ils sont en surpoids. "Toutes les réanimations françaises constatent cela depuis plusieurs semaines. On a une proportion très importante de patients en surpoids", explique Matthieu Schmidt, médecin réanimateur à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), en direct du 20 Heures.

"Plus de 70% actuellement"

"C'est difficile de donner un chiffre exact mais on est à plus de 70% actuellement", précise le docteur. Mais le poids n'est pas le seul facteur aggravant. "Les facteurs qui sont actuellement décrits et qui sont bien identifiés, c'est d'une part le sexe masculin. On a environ trois quarts de nos patients qui sont des hommes. On a des patients qui souffrent d'hypertensions", poursuit le médecin parisien.


Le JT
Les autres sujets du JT
\"On manque de masques, on manque de lits, on manque de tests, on manque de petit matériel comme des seringues électriques...\", énumère Thierry Amouroux, le porte-parole du Syndicat national des professionnels infirmiers.
"On manque de masques, on manque de lits, on manque de tests, on manque de petit matériel comme des seringues électriques...", énumère Thierry Amouroux, le porte-parole du Syndicat national des professionnels infirmiers. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)