Coronavirus : l'Institut Pasteur sonne l'alerte

Selon les prévisions de l'Institut Pasteur, d'ici la mi-novembre, les services de réanimation de presque toute la France devraient être débordés par les patients atteints du coronavirus. Ces prévisions peuvent encore changer.

France 2

Imaginer des services de réanimation entièrement occupés par des malades du Covid-19 serait le scénario catastrophe des hôpitaux. C'était d'ailleurs ce critère qui avait poussé les autorités à décider le confinement. Les autorités sanitaires scrutent avec attention les projections. L'Île-de-France inquiète particulièrement. "Nous savons ce qui va se passer dans les 15 prochains jours. Nous savons que nous arriverons autour de 50 % de lits de réanimation occupés par des patients Covid", explique Aurélien Rousseau, directeur régional de santé d'Île-de-France.

"Il n'y a aucun fatalisme dans cette épidémie"

Selon les projections de l'Institut Pasteur, si rien ne change, tous les lits de réanimation actuellement disponibles seraient mobilisés pour le coronavirus : dès le 27 octobre pour l'Île-de-France, dès le 29 octobre dans les Hauts-de-France et dès le 21 octobre pour l'Auvergne-Rhône-Alpes. Les mesures prises pour ralentir la propagation du Covid-19 et le respect des gestes barrières pourraient faire mentir ces prévisions. "On va mettre à jour ces projections régulièrement [...] il n'y a aucun fatalisme dans cette épidémie. Ce qu'on espère, c'est changer de trajectoire et comme on le dit, faire mentir ces modèles", explique Simon Cauchemez, épidémiologiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants s\'occupent d\'un patient atteint par le coronavirus dans l\'unité de soins intensifs de l\'Hôpital de Lariboisière à Paris le 27 avril 2020. 
Des soignants s'occupent d'un patient atteint par le coronavirus dans l'unité de soins intensifs de l'Hôpital de Lariboisière à Paris le 27 avril 2020.  (JOEL SAGET / AFP)