Coronavirus : l'économie chinoise au ralenti

Le coronavirus a fait 361 morts et 17 200 contaminés en Chine. L'économie y est au ralenti, le pays s'isole et le monde redoute une crise économique.

France 2

Autoroutes désertes, rideaux de magasins tirés, la Chine se recroqueville et offre aujourd'hui des scènes dignes de films de science-fiction. La bourse a chuté de 8%, une première en cinq ans. L'empire du Milieu qui tousse c'est l'économie mondiale qui risque de se gripper. Air France KLM a annulé ses vols vers la Chine alors qu'ils représentent 4,5% de son activité. PSA ou Renault ont du fermer plusieurs usines dans le pays. Quant aux marques de luxe, qui vendent 43% de leurs produits aux Chinois, elles s'inquiètent aussi des répercussions.

Des conséquences sur les consommateurs

Mais l'arrêt des usines en Chine pourrait aussi pénaliser les consommateurs du monde entier. "L'interruption de fabrication de puces électroniques en Chine peut avoir une énorme influence sur les téléphones portables, par exemple", affirme Jean-Philippe Beja, chercheur émérite au CNRS, spécialiste de la politique chinoise.

Le JT
Les autres sujets du JT
La bourse de Pékin (Chine), le 6 février 2018.
La bourse de Pékin (Chine), le 6 février 2018. (AFP)