Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : l'Australie entre en récession après trois décennies de croissance

Après l'Inde et le Brésil, le pays est entré en récession pour la première fois depuis 1991 après avoir vu son PIB reculer de 7% au deuxième trimestre. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gens font de l'exercice dans l'Albert Park à Melbourne, en Australie, le 10 août 2020.  (WILLIAM WEST / AFP)

L'Australie est entrée en récession pour la première fois depuis 1991 après avoir vu son PIB reculer de 7% au deuxième trimestre en raison de l'épidémie de Covid-19, selon des chiffres officiels publiés mercredi 2 septembre. Il s'agit de la contraction trimestrielle la plus forte jamais essuyée par l'économie australienne, dont l'extraordinaire croissance n'avait même pas été interrompue par la crise financière de 2008.

Michael Smedes, haut responsable du Bureau australien des statistiques (ABS), a expliqué que la pandémie, et les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, étaient responsables de cette contraction "sans précédént" qui enfonce "largement" les précédents records. Un pays entre en récession lorsqu'il aligne deux trimestres négatifs, et le PIB australien avait reculé de 0,3% entre janvier et mars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.