Coronavirus : l'AP-HP organise des vacances à prix cassés pour les soignants

Dimanche 31 mai, les services hospitaliers ne sont plus dans le rouge à cause du coronavirus. Pour aider son personnel à se remettre de ces presque trois mois de combat quotidien contre le virus, les hôpitaux de Paris proposent des séjours à petits prix.

France 3

Un repos bien mérité. Depuis plus de deux mois, le personnel soignant des hôpitaux de Paris fait face au quotidien à l'épidémie de coronavirus. Pour autant, le rythme des admissions dans les services de réanimation a beaucoup ralenti, et ce malgré la fin de la période de confinement le 11 mai. Alors, pour aider le corps médical à récupérer après cet intense combat contre le Covid-19, l'AP-HP organise des vacances pour son personnel.

Un week-end de trois jours pour 50 €

"C'est enfin le moment de la liberté, où un a le droit d'avoir à nouveau des jours de congé et de s'en aller la tête un peu libre", explique Emmanuelle Guérin, interne en réanimation à la Pitié-Salpêtrière (Paris), qui a pu bénéficier d'un séjour de trois jours pour 50 euros, en Normandie. En effet, l'AP-HP, le conseil régional de Normandie et certains professionnels du tourisme de la région prennent en charge une partie de son week-end dans l'Eure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chirurgien discute avec un patient, à l\'hôpital Saint-Louis, à Paris, le 28 mai 2020.
Un chirurgien discute avec un patient, à l'hôpital Saint-Louis, à Paris, le 28 mai 2020. (MARTIN BUREAU / AFP)