Coronavirus : Jérusalem transformée en cité fantôme

À cause des mesures de confinement prises par le gouvernement israélien, la vieille ville de Jérusalem est totalement vide.

France 2

C'est l'un des endroits les plus touristiques au monde. Habituellement, les ruelles exiguës de la vielle ville de Jérusalem, en Israël, sont pleines de mondes, de sorte qu'il est très difficile d'y avancer. Depuis quelques jours les allées se sont vidées. Le gouvernement israélien a pris des mesures de confinement strictes pour contrer le coronavirus Covid-19, rendant l'accès à l'enceinte difficile, même pour les commerçants dont l'échoppe se trouve entre les antiques murs.

"Votre magasin n'est pas considéré comme un commerce essentiel"

Rares sont à présent les passants, contrôlés par des patrouilles de policiers sur place pour faire respecter les consignes. "Je n'étais pas dans le bureau du Premier ministre quand elles ont été prises mais j'ai bien l'intention de les faire appliquer. Écoutez-moi bien : votre magasin d'électronique n'est pas considéré comme un commerce essentiel", explique un agent à un homme désœuvré. Dans le pays, il est à présent interdit de sortir à plus de 100 mètres de chez soi et les commerces hors épiceries et pharmacies ont reçu l'ordre de fermer.

Le JT
Les autres sujets du JT
À cause des mesures de confinement prises par le gouvernement israélien, la vieille ville de Jérusalem est totalement vide.
À cause des mesures de confinement prises par le gouvernement israélien, la vieille ville de Jérusalem est totalement vide. (FRANCE 2)