Coronavirus : fortes turbulences en perspective pour Air France

Air France-KLM subit une baisse de 95% de son activité et va supprimer des postes malgré les milliards d’euros d’aides étatiques. Le commentaire de Guillaume Schmid, vice-président du syndicat des pilotes SNPL d’Air France, mardi 12 mai sur franceinfo.

franceinfo

"L’État a agi avec force pour prêter de l’argent à Air France : quatre milliards d’un prêt bancaire garanti par l’État et trois milliards d’un prêt d’actionnaires de l’État", précise mardi 12 mai, sur franceinfo, Guillaume Schmid, vice-président du syndicat SNPL d’Air France. "Il faut rembourser ces sept milliards qui sont conditionnés à des responsabilités environnementales et une transformation sociale de la compagnie aérienne afin qu’elle sorte de cette crise au mieux pour se battre contre les compagnies à bas coûts", poursuit le représentant du syndicat.

Baisse de salaires des pilotes

"Les pilotes ont un système de salaires variables. Quand il ne vole pas, chaque pilote perd entre 25 et 40% de son salaire. L’effort est automatique", explique-t-il. "Depuis plus d’un an, les dirigeants de l’entreprise et des syndicats ont changé, et le dialogue est fructueux", assure Guillaume Schmid. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Guillaume Schmid
Guillaume Schmid (FRANCEINFO)