Coronavirus en Italie : un pays à l'arrêt

De nouvelles mesures restrictives ont été prises par le gouvernement italien, impliquant la fermeture de 90% des commerces transalpins.

France 3

Jeudi 12 mars, le cap des 1 000 décès liés au coronavirus a été franchi. Depuis 24 heures, le pays, déjà placé au confinement depuis plusieurs jours, vit avec des mesures encore plus restrictives. Ainsi, le gouvernement a décidé de fermer tous les commerces qui ne sont pas vitaux. Ainsi, seuls les magasins de denrées alimentaires, les pharmacies, les banques, les postes et les kiosques à journaux restent partiellement ouverts. De fait, l'Italie tourne au ralenti.

"On est en guerre"

Le centre historique de Rome ressemble à une ville fantôme. "On espère que la situation va rentrer dans la normale le plus rapidement possible afin de pouvoir profiter à nouveau de la dolce vita", explique une expatriée française. Le gérant d'une épicerie déclare : "On est en guerre contre un ennemi invisible. Clairement, notre génération n'était pas préparée à ce genre de situations, mais on fait avec".

Un cycliste avec un masque contre le coronavirus Covid-19 devant le Colisée de Rome, en Italie, le 11 mars 2020. 
Un cycliste avec un masque contre le coronavirus Covid-19 devant le Colisée de Rome, en Italie, le 11 mars 2020.  (RICCARDO DE LUCA / ANADOLU AGENCY / AFP)