Coronavirus : en Charente, un Ehpad à huis clos pour protéger ses résidents

De nombreux établissements pour personnes âgées dépendantes sont frappés par le Covid-19. Pour protéger les résidents, tous les Ehpad sont désormais coupés du monde, y compris avec du personnel volontaire qui vit sur place pour éviter toute contamination extérieure.

France 2

Dans un Ehpad de Mansle, en Charente, les matelas ont été posés à même le sol pour improviser un dortoir provisoire. Dans l’établissement, 18 employés ont décidé de rester sur place, confinés 24 heures sur 24 avec les résidents. Aucune sortie n’est autorisée. L’objectif, empêcher l’intrusion du Covid-19. "Nous avions un peu trop d’intérimaires qui circulaient dans notre établissement et dans les autres établissements du coin", explique Pascal Ramirez, le directeur de l’Ehpad.

Un dévouement salué par les résidents

Alors, les employés s’occupent des résidents, quitte à se couper de leur famille pour quelques semaines. Un effort nécessaire pour certains d’entre eux, qui ont conscience de l’enjeu dans les maisons de retraite et la fragilité des résidents. Leur dévouement est salué et apprécié par les 59 retraités de l’établissement. Si aucun cas de Covid-19 ne se déclare dans les 14 premiers jours du confinement, la cohabitation inédite se poursuivra jusqu’à la fin de l’épidémie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne dans un Ehpad, à Paris
Une personne dans un Ehpad, à Paris (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)