Coronavirus : des tests de dépistage proposés aux voyageurs arrivant de l'étranger à l'aéroport de Toulouse-Blagnac 

Depuis jeudi, une campagne de prévention a été lancée à l'aéroport pour éviter que certains voyageurs arrivant de l'étranger ne propagent le Covid-19.

L\'aéroport de Toulouse-Blagnac en Haute-Garonne, le 14 novembre 2015 (photo d\'illustration)
L'aéroport de Toulouse-Blagnac en Haute-Garonne, le 14 novembre 2015 (photo d'illustration) (REMY GABALDA / AFP)

Pour la première fois depuis le début de l'épidémie de Covid-19, des tests de dépistage sont proposés depuis jeudi 16 juillet à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, en Haute-Garonne, pour éviter que certains voyageurs arrivant de l'étranger ne propagent le coronavirus, rapporte France Bleu Occitanie. Pour éviter que la situation ne s'aggrave comme en Mayenne, l'Agence régionale de santé (ARS ) d'Occitanie, en lien avec le CHU, organise la mise en place de ces tests.

Depuis jeudi, une campagne de prévention a été lancée à l'aéroport. Les voyageurs arrivant de Turquie et d'Algérie, où la circulation du virus reste importante, peuvent se faire dépister à la sortie de leur vol. À défaut de le faire sur place, ils peuvent également obtenir une ordonnance pour se faire tester dans les cabinets de ville.

Contrairement à la Mayenne, classée en vulnérabilité élevée, la situation est stable en Occitanie même si de nouveaux cas sont encore enregistrés. La semaine dernière, un cluster intra-familial a été identifié à Toulouse. Une mère de famille, revenant d'Algérie, a contaminé ses trois enfants. Une de ses filles travaillant à l'Oncopole, l'Institut universitaire du cancer de Toulouse, a contaminé trois de ses collèges. Aucun de ces cas ne présente, à ce jour, de gravité.