Coronavirus : des syndicats de personnels navigants demandent à Air France de suspendre ses vols vers la chine

La CGT et l'Unac s'inquiétent du risque de contamination pour les personnels navigants de la compagnie française.

Un avion d\'Air France, le 27 septembre 2019.
Un avion d'Air France, le 27 septembre 2019. (PASCAL PAVANI / AFP)

Des syndicats de personnels navigants demandent à Air France de suspendre ses vols vers la Chine à cause du coronavirus 2019-nCoV, a appris franceinfo de sources concordantes. Ils réclament à la compagnie aérienne de faire comme d'autres compagnies européennes, la britannique British Airways, l'allemande Lufthansa ou encore l'espagnole Iberia qui ont décidé de suspendre leurs vols.

Des hôtesses et stewards "ont peur" d'aller en Chine

"C'est aberrant de faire courir un tel risque sanitaire au personnel", dénonce la CGT. L'Union des navigants de l'aviation civile (Unac) réclame une réponse plus appropriée au ressenti des hôtesses et des stewards. "Certains ont peur d'aller en Chine", explique le syndicat. Et selon lui, plusieurs exercent leur droit de retrait, n'étant pas rassurés par les quelques mesures de précaution mises en place par Air France. Pour le moment, la compagnie met des masques, des gants et du gel hydro alcoolique à leur disposition dans les avions.

Pour le moment, la compagnie aérienne ne prévoit pas de faire plus. Elle suit à la lettre les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé et de la Direction générale de la Santé qui ne demandent pas, pour le moment, de suspendre les vols vers la Chine, donc Air France ne le fera pas.