Coronavirus : des soignants témoignent

En France, les soignants sont sur le front depuis trois semaines pour affronter le coronavirus. La plupart sont bouleversés, car ils n’avaient jamais eu autant de patients mourir dans leur hôpital et en aussi peu de temps. Les soignants de l’hôpital de Pontoise (Val-d’Oise) témoignent.

France 3

Cela fait plus d’un mois qu’ils combattent le coronavirus. Réanimateurs, infirmières, régulateurs au samu ou infectiologues à l’hôpital de Pontoise dans le Val-d'Oise, ils prennent en charge des malades sous respirateur. Sandrine, une infirmière, tente à tout prix de maintenir le lien entre les familles et les patients qui pour la plupart ont été placés dans le coma.

“Je ne vois plus ma famille

Quelques étages plus bas, les régulateurs du samu enchaînent toujours les appels. Kathleen, a mis, comme beaucoup d’autres, sa vie entre parenthèses pour passer le plus de temps possible au centre d’appel. “Je ne vois plus ma famille, je suis privée de tout ça, comme tout le monde”, confie-t-elle. En infectiologie, les équipes sont épuisées. Le responsable est fier de l’engagement de ses soignants, mais un peu inquiet aussi. À l’hôpital de Pontoise, tous espèrent avoir vécu le plus dur, les soignants n’ont pas le sentiment d’être des héros mais des professionnels qui font leur devoir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants transportent un homme dans un hôpital parisien, le 3 avril 2020.
Des soignants transportent un homme dans un hôpital parisien, le 3 avril 2020. (LUCAS BARIOULET / AFP)