Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : des rapatriements très sensibles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : des rapatriements très sensibles
Article rédigé par
France Télévisions

Les Américains et les Japonais ont pu évacuer leurs ressortissants mercredi 29 janvier. La France est encore dans les préparatifs pour rapatrier les Européens de Chine. La journaliste Justine Jankowski est en direct de Pékin (Chine) pour faire le point sur la situation.

L'opération est diplomatiquement très sensible. "C'est très compliqué, car en coulisse Français et Chinois négocient point par point, et les Chinois ont un certain nombre de préoccupations. Tout d'abord la question de l'image, faire évacuer ces ressortissants étrangers c'est selon Pékin 'envoyer le message que le régime ne sait pas faire face à sa crise sanitaire.' Il y a aussi la question de la souveraineté, les Chinois ne voient pas d'un très bon œil le survol d'un avion militaire étranger au-dessus de leur territoire", explique la journaliste Justine Jankowski.

"Il reste un certain nombre de questions à régler"

La question du rapatriement se pose aussi pour les couples mixtes. "Des citoyens Chinois époux ou épouse pourraient quitter Wuhan, une ville qui reste bloquée pour tous les autres. Il reste un certain nombre de questions à régler, mais les autorités françaises y travaillent d'arrache-pied", indique la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.