Coronavirus : des quartiers de Pékin confinés après la découverte de sept cas de Covid-19 dans les environs d'un marché

Les autorités locales ont prévu de tester plus de 10 000 personnes travaillant ou ayant visité le marché de Xinfadi, fermé dans la nuit de vendredi à samedi après le signalement de deux cas liés au lieu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le marché de Xinfadi à Pékin (Chine), le 28 novembre 2018. (CHINA STRINGER NETWORK / REUTERS)

Onze quartiers résidentiels du sud de Pékin, en Chine, sont soumis au confinement en raison de l'apparition d'un nouveau foyer de coronavirus dans un marché du voisinage, ont annoncé les autorités samedi 13 juin. Sept cas de contamination au Covid-19 ont été recensés dans les environs du marché Xinfadi, dont six samedi, selon les autorités sanitaires. Mais 45 autres cas, asymptomatiques, ont été détectés après des tests pratiqués vendredi sur près de 2 000 employés du marché, a indiqué un responsable de la santé de Pékin, Pang Xinghuo. Neuf écoles et jardins d'enfants des environs ont été fermés.

S'exprimant devant les journalistes, un porte-parole de la ville a annoncé que les événements sportifs étaient suspendus à Pékin et le tourisme interprovincial provisoirement interdit, avec effet immédiat. Le marché de Xinfadi a été fermé dans la nuit de vendredi à samedi suite au signalement de deux cas liés au lieu.

Ces nouveaux cas font craindre une résurgence de l'épidémie en Chine, où était apparue l'an dernier la maladie Covid-19, dans la ville de Wuhan (centre), que les autorités étaient parvenues à contrôler par des strictes mesures de quarantaine.

Plus de 10 000 personnes testées

Les autorités locales, qui craignent une nouvelle vague de l'épidémie apparue dans le centre de la Chine l'an dernier, ont prévu de tester plus de 10 000 personnes travaillant ou ayant visité le marché de Xinfadi. Un premier cas de contamination à Pékin en près de deux mois avait été rapporté jeudi.

L'épidémie de coronavirus a fait plus de 425 000 morts dans le monde depuis que la Chine a fait état de l'apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.