Coronavirus : des patients transférés en TGV

Pour soulager les hôpitaux de Paris, fortement sollicités par des patients atteints du Covid-19, une partie des 36 patients gravement atteints sont en route pour la Bretagne. Ces derniers sont transportés par des TGV médicalisés. Depuis la gare d'Austerlitz, à Paris, le journaliste Julien Bigard fait le point.

france 3

En départ de la gare d’Austerlitz (Paris, mercredi 1er avril, deux TGV un peu spéciaux : ils transportent des patients contaminés par le Covid-19. En direction de la Bretagne, cette opération a pour but de réduire le nombre déjà élevé de patients dans les hôpitaux de Paris. “Ce sont 36 patients qui ont été évacués”, constate le journaliste Julien Bigard depuis la gare d’Austerlitz. “Ils ont été installés à bord de deux TGV, le premier pour Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) et Brest (Finistère), le second pour Rennes (Ille-et-Vilaine.

Une arrivée en début d’après-midi

Un procédé inhabituel qui n’a pourtant pas dérouté les professionnels de santé à l’œuvre. "Le personnel du Samu a confié retrouver ses marques, ses repères”, indique Julien Bigard. Les patients doivent arriver “en tout début d’après-midi en Bretagne pour être transféré dans différents hôpitaux de la région”. L’objectif étant de libérer des places en réanimation “dans une région qui commence à en manquer, à savoir l’Île-de-France”, rappelle le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants prennent en charge un patient atteint du Covid-19, le 1er avril 2020 à la gare d\'Austerlitz, à Paris, pour l\'embarquer à bord d\'un TGV vers la Bretagne.
Des soignants prennent en charge un patient atteint du Covid-19, le 1er avril 2020 à la gare d'Austerlitz, à Paris, pour l'embarquer à bord d'un TGV vers la Bretagne. (THOMAS SAMSON / AFP)