Coronavirus : des milliers de postes vont être supprimés par Air France-KLM

Le trafic aérien devrait rester sinistré pendant plusieurs années. Air France-KLM va supprimer des postes malgré les aides de l’État. Un plan de départs volontaires devrait être annoncé fin juin.

franceinfo

Depuis mars, on constate des aéroports quasi à l’arrêt un peu partout dans le monde, avec des avions cloués au sol par dizaines. Après avoir annoncé des pertes record, -1,8 milliard d’euros au premier trimestre pour Air France-KLM, les conséquence sociales semblent inévitables. En février, avant la crise sanitaire, la direction prévoyait déjà 1 500 suppressions de postes sous deux ans.

Des lignes intérieures supprimées

Pour gagner en compétitivité, Air France projette de se restructurer et, surtout, de fermer certaines lignes intérieures concurrencées par le TGV vers Lyon ou Bordeaux, par exemple. Les départs s’annoncent massifs. 4 000 salariés partiront à la retraite d’ici 2022 et un plan de départs volontaires pourraient s’y ajouter. C’est courant juin que les 52 000 salariés d’Air France seront fixés sur leur sort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège social d\'Air France à Roissy (Val d\'Oise).
Le siège social d'Air France à Roissy (Val d'Oise). (THOMAS SAMSON / AFP)