Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : des mesures drastiques en Belgique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : des mesures drastiques en Belgique
franceinfo
Article rédigé par
L. Gelabert, M. Mouamma, A.-M. Leclercq - franceinfo
France Télévisions

En Belgique, l'épidémie de coronavirus repart en flèche. En réponse, les autorités durcissent le ton.

Depuis samedi 25 juillet, le port du masque est obligatoire dans les rues commerçantes d’Anvers, en Belgique. Dans la ville, le nombre de contaminations explose : 372 personnes enregistrées durant la semaine du 14 au 21 juillet, soit une augmentation de 163% en une semaine. Face à cette hausse, la mairie a fermé plusieurs bars où les règles sanitaires n’étaient pas respectées.

La police ferme des cafés

Sur les réseaux sociaux, Bart de Wever, le bourgmestre d'Anvers appelle à la prudence : "Aux exploitants d’établissements dans le quartier commerçant à Anvers, veuillez respecter les règles. La police a déjà fermé 9 cafés". Dans tous les restaurants, une mesure exceptionnelle vient d’être mise en place : pour mieux suivre les cas contacts, chaque client est prié de laisser son nom et ses coordonnées. Chaque personne a par ailleurs interdiction de côtoyer plus de dix individus différents dans sa sphère privée durant un mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.