Coronavirus : des Français en attente de rapatriement

Crise du Covid-19 oblige, de plus en plus de pays ferment leur portes aux ressortissants étrangers. Une vingtaine de pays n’accueillent plus les Français et Emmanuel Macron a promis de trouver des solutions de rapatriement pour tout le monde.

France 3

C’est l’heure du grand départ pour Pauline Migevant et Auxane Bellemer, deux étudiantes françaises. Elles quittent précipitaient Moscou (Russie), après l’allocution du 17 mars d’Emmanuel Macron. « L’ambassade nous a dit qu’il fallait mieux rentrer donc on a fait tous nos bagages pour repartir ce soir », explique Pauline Migevant. Le lourd poids de leur bagage atteste ce départ précipité : elles devaient rester un an en Russie, « Notre année universitaire est complètement fichu et c’est toute notre vie dans ces quelques valises » regrette Auxan Bellemere. 

Course contre la montre dans les Philippines

Dans les Philippines, c’est la course contre la montre pour les derniers voyageurs français. Plus que 72 heures avant le confinement. « La plupart des magasins ont fermé boutique, ils ont barricadés les endroits où l’on peut se restaurer », déploie une Française depuis l’aéroport de Cebu (Philippines). Ils sont une centaine à camper dans cet aéroport dans l’espoir d’un retour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions à l\'aéroport Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 27 juin 2019.
Des avions à l'aéroport Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 27 juin 2019. (JOEL SAGET / AFP)