Coronavirus : des élèves en difficulté par manque de matériel

Le maire de l’Eure a appelé les entreprises à donner les ordinateurs qu’ils n’utilisaient pas aux familles qui en avaient besoin pour suivre les cours de leurs enfants.

Depuis trois semaines, plusieurs élèves ne peuvent tout simplement pas suivre les cours, dû à un manque de matériel ou de wifi. Le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, estime que 5 à 8% des élèves ont été "perdus" par leurs professeurs depuis le début du confinement. La directrice de l’école primaire Romain Rolland (Évreux) tente d’appeler certains parents d’élèves, en vain. "Ça va peut-être être difficile pour la reprise", assure la directrice.

Les inégalités accrues ?

Dans le quartier populaire d’Évreux (Eure), il y a les décrocheurs, mais aussi tous ceux qui n’ont pas le matériel nécessaire. Dans une famille, quatre enfants sont scolarisés en primaire et au collège, et se partagent le même ordinateur. "On est plusieurs et il y a du bruit", déplore un élève. Tous les deux jours, une enseignante contacte les élèves afin de suivre au maximum. "À un moment donné, c’est décourageant, il est probable que ça accentue les inégalités", conclut l’enseignante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Michel Blanquer, le 19 mars 2020 à l\'Assemblée nationale.
Jean-Michel Blanquer, le 19 mars 2020 à l'Assemblée nationale. (LUDOVIC MARIN / AFP)