Coronavirus : des chercheurs israéliens créent un masque autonettoyant rechargeable

Des chercheurs israéliens ont inventé un concept novateur en cette période d'épidémie de Covid-19 : le masque autonettoyant rechargeable.

FRANCEINFO

Des dizaines de millions de masques sanitaires sont portés actuellement chaque jour dans le monde. Des millions d'entre eux finiront sur le sol puis tapisseront les océans où ils mettront entre 300 et 500 ans à se dégrader. Alors, à l'institut d’Israël, on pense avoir trouvé une solution plus économique et plus écologique.

Des échauffements répétés du masque pourraient l'endommager

Un masque autonettoyant rechargeable. Un port USB qui se connecte à une source d'alimentation telle qu'un chargeur de téléphone portable standard et une couche intérieure de fibres de carbone. On branche et ça chauffe. "La température que nous obtenons ici est de 65 à 70 degrés, plus que suffisant pour éliminer le virus." Sur ce point, tout le monde n'est pas d'accord. Allon Moses, un expert israélien en maladies infectieuses pense qu'une exposition d'une demi-heure à 70 degrés n'est pas suffisante pour tuer le coronavirus. Il ajoute que des échauffements répétés du masque pourraient l'endommager.

Des passagers portent un masque dans le métro à Paris, le 8 avril 2020. 
Des passagers portent un masque dans le métro à Paris, le 8 avril 2020.  (ST?PHANE FERRER YULIANTI / HANS LUCAS / AFP)