Coronavirus : dépistage massif pour la police de Lille

Après le recensement de trois cas positifs de coronavirus, un dépistage massif a débuté mercredi 20 mai à l’hôtel de police de Lille.

France 3

1 000 tests pour les policiers lillois. Mercredi 20 mai, une campagne de dépistage de grande ampleur se tient au commissariat de la cité nordiste. Il s’agit d’identifier toute personne entrée en contact avec les trois membres des forces de l’ordre testés positifs ces derniers jours. Simon Colaone, journaliste de France Télévisions, décrypte mercredi midi : "Le dépistage va débuter dans l’après-midi pour près d’un millier de fonctionnaires, qui travaillent à l’hôtel de police de Lille, l’un des plus importants de France, c’est dire si la situation est critique et complexe."

Trois cas officiellement recensés

"Une cellule spécifique du CHU de Lille, montée pour l’occasion, va intervenir ici même. Un vrai travail de fourmis. Il s’agit d’identifier et d’isoler toutes les personnes qui ont été contaminées par le coronavirus. Officiellement, trois personnes ont été contaminées, une première personne dimanche dernier, deux autres grâce au traçage des contacts, mais il est fort probable qu’avec ce dépistage, d’autres cas soient révélés", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers chargés de contrôler les véhicules (photo d\'illustration).
Des policiers chargés de contrôler les véhicules (photo d'illustration). (CHRISTOPHE SIMON / AFP)