Covid-19 : l'interdiction de fréquenter les établissements scolaires élargie aux personnes revenant de Singapour, de Corée du Sud et des deux régions italiennes

Les différents rectorats ont envoyé un "courrier de précaution" à tous les chefs d'établissements scolaires durant les vacances d'hiver.

Le lycée Montaigne dans le 6e arrondissement de Paris, le 28 novembre 2019 (Photo d\'illustration).
Le lycée Montaigne dans le 6e arrondissement de Paris, le 28 novembre 2019 (Photo d'illustration). (LUC NOBOUT / MAXPPP)

Dans un courrier éléctronique envoyé à tous les chefs d'établissements scolaires de France, les rectorats demandent d'interdire l'accès "aux adultes et aux élèves qui ont séjourné et qui sont revenus de Chine, de Singapour, de Corée du Sud et d'Italie (Lombardie et Vénétie)" au cours des deux dernières semaines, a appris franceinfo auprès du rectorat ce lundi. Les crèches sont également concernées par ces recommandations. Le ministère demande aux établissements "de reporter tout voyage scolaire en Chine".

>> Covid-19 : suivez les derniers développements et l'évolution de la situation en direct

En milieu de semaine dernière, les rectorats avaient déjà envoyé un premier courrier éléctronique aux chefs d'établissement pour interdire l'accès aux personnes revenant de Chine.

La Lombardie et la Vénétie ajoutées aux zones d'exposition à risque

Le ministère de la Santé a mis à jour, dimanche 23 février, les zones d'exposition à risque liées au coronavirus Covid-19, a appris franceinfo lundi 24 février. Après la Chine, continentale, Hong Kong et Macao, cela concerne Singapour (depuis vendredi), la Corée du Sud, et deux régions italiennes, la Lombardie et la Vénétie, qui ont été ajoutées dimanche.

Le ministère demande aux voyageurs qui ont fréquenté les zones concernées ces deux dernières semaines de suivre des recommandations. Parmi elles : éviter pendant 14 jours de se rendre "au travail/école, et bien sûr d’éviter les lieux publics, y inclus les transports en commun."