Coronavirus : confinée à bord d’un bateau de croisière, une Française lance "un appel pour rentrer en France"

En janvier dernier, le Costa Deliziosa était parti de Venise pour un tour du monde. Depuis le débarquement en urgence d'un passager, tous les passagers sont désormais strictement confinés. Françoise et son mari s'inquiètent, bloqués dans leur cabine.

Françoise et son mari sont confinés à bord du Costa Déliziosa, au large de la Sicile.
Françoise et son mari sont confinés à bord du Costa Déliziosa, au large de la Sicile. (DR)

"On pensait ne pas rester beaucoup dans la cabine, venir juste pour dormir, et maintenant on y est toute la journée", raconte Françoise, 67 ans, à bord du Costa Deliziosa. Elle et son mari font partie des 418 Français bloqués en mer, au large de la Sicile. Sur le bateau de croisière se trouvent 1 825 passagers et près de 900 membres d’équipage.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la crise sanitaire dans notre direct

Françoise vit confinée dans une cabine de 18 mètres carrés. Derrière elle, un grand placard et une petite salle d’eau, avec douche et toilettes. "Je n'ai pas de hublot, ni de balcon", ajoute-t-elle. Elle a embarqué à bord du Costa Deliziosa à Venise le 5 janvier dernier pour un tour de monde de quatre mois, mais à partir de la fin janvier, leur itinéraire a été modifié à cause du coronavirus. "On a su qu'on ne pourrait pas aller en Asie, explique la sexagénaire, ensuite on nous a trouvé des escales différentes, et l'Australie, c'était la dernière escale, il y a plus de quatre semaines. On n'est pas sorti du bateau depuis."

Un passager malade débarqué en urgence

Ils pouvaient encore circuler librement sur le bateau en appliquant les gestes barrière, mais depuis jeudi 16 avril, la situation a radicalement changé à bord. Un passager présentant des difficultés respiratoires a été débarqué en urgence. "Costa a eu peur que ce soit un cas de Covid et nous a obligé à rester en cabine", explique la Française.

Nos plateaux repas sont déposés devant la porte, les employés tapent, ils posent le plateau et ils s'en vont.Françoiseà franceinfo

Le seul lien avec le monde extérieur est la connexion Internet via leur smartphone. Jeudi, la compagnie Costa leur a transmis un communiqué dans lequel elle indique que "le débarquement à Marseille a été refusé à la compagnie Costa par la cellule de crise du Quai d'Orsay."

Aucune solution n’est trouvée pour l’instant concernant les 418 Français à bord. Pour d’autres passagers, en revanche, un débarquement est annoncé "seulement pour les Espagnols, à Barcelone". "C'est très angoissant, toutes ces incertitudes", réagit Françoise, qui lance "un appel pour rentrer en France, et le plus rapidement possible."