Coronavirus : "Autour de 350 000 élèves" sont privés d'école en France, affirme Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer est l'invité des "4 Vérités" de France 2 lundi 9 mars.

France 2

Les écoles d'Ajaccio (Corse-du-Sud) sont fermées lundi 9 mars à cause du coronavirus. La décision du gouvernement a été prise tard dimanche soir. "On essaie de prévenir les familles le plus tôt possible, y compris le week-end. J'approuve ces décisions de fermeture", commente lundi matin dans les "4 Vérités" Jean-Michel Blanquer.

"En tout, autour de 350 000 élèves sont privés d'école, tout l'Oise, le Haut-Rhin, une partie du Morbihan et la ville d'Ajaccio", précise le ministre de l’Éducation nationale.

"L'institution scolaire accompagne les familles avec l'enseignement à distance, mis en place dès décembre pour les élèves français en Chine. Ce système gratuit permet d'avoir les cours et les exercices semaine par semaine et des cours en ligne avec le professeur", explique-t-il.

"Le savon, première arme" contre le Covid-19

L'Italie a fermé toutes ses écoles et universités dans le nord du pays. "L'Italie a été frappée en premier et massivement. Si vous faites les choses de manière aveugle et générale tout de suite, vous risquez de paralyser le pays. Il faut des mesures drastiques, mais ciblées. Et dans l'Oise, ça fonctionne", assure Jean-Michel Blanquer.

"Les sorties ne seront pas forcément suspendues. Les voyages à l'étranger sont suspendus, ainsi que dans les foyers d'infection en France. Dans le reste du pays, c'est une question de discernement", déclare le ministre.

"Le savon est la première arme contre le Covid-19. Nous travaillons avec les collectivités locales pour être bien certain que le savon est bien présent dans chaque établissement", affirme-t-il. "C'est possible que la crise ait des conséquences sur l'organisation des examens. Nous préparons tous les scénarios en la matière".

Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer (FRANCEINFO)