Coronavirus : auteurs de BD et illustrateurs capturent l'air du temps et lancent des jeux de dessin en réseau

Le confinement inspire les auteurs de BD et les illustrateurs jeunesse, qui vous proposent même des jeux de dessin en ligne.

La dessinatrice et auteure de BD Pénélope Bagieu, avril 2012
La dessinatrice et auteure de BD Pénélope Bagieu, avril 2012 (PATRICK FOUQUE)

En pleine pandémie de coronavirus, avec la mise en quarantaine d'une bonne partie de la population, les illustrateurs jeunesse et les auteurs de BD s'expriment en dessin sur les réseaux sociaux. Certains, comme Lewis Trondheim ou Pénélope Bagieu, ont même lancé des idées de jeu en ligne, pour occuper les journées de confinement.  

L'expression d'une inquiétude, en dessin

Le dessin hebdomadaire du dimanche soir signé Riad Sattouf consacré à Esther montrait ce dimanche 15 mars sa jeune héroïne en mode coronavirus responsable. 

De son côté, Grégoire Solotareff a publié sur son compte Instagram un très beau dessin en forme de point d'interrogation inquiet sur le virus. D'ailleurs si vous avez besoin de vous détendre en cette période un brin anxiogène, le compte Instagram du dessinateur est une somme de vidéos dans lesquelles il filme ses dessins à l'oeuvre. Les regarder équivaut à une bonne posture du lotus en termes de relaxation. On vous recommande. 

Voir cette publication sur Instagram

#videooftheday #what the #hell is this? #aquarelle #today #drawing #gregoiresolotareff

Une publication partagée par Grégoire Solotareff (@gregoiresolotareff) le

Joann Sfar a décidé d'ouvrir son atelier sur Instagram, invitant ses élèves à raconter en dessin leur quotidien en cette période de quarantaine.

Voir cette publication sur Instagram

@ateliersfar ! Afin de ne pas laisser notre atelier au chômage technique, les élèves vont raconter et dessiner cette période bizarre. Suivez la page de l'atelier pour les encourager #ensba#ateliersfar

Une publication partagée par Joann Sfar (@joannsfar) le

Des idées de jeux en réseau

La facétieuse Pénélope Bagieu, qui vient de publier l'adaptation en BD de Sacrées sorcières de Roald Dahl, (Gallimard BD) a lancé lancé un "Cadavre exquis géant". L'idée est de transposer sur les réseaux ce jeu inventé par les surréalistes dans les années 20.

L'auteure des Culottées propose avec Tim (@acupoftim) d'imaginer sa "coronamaison", son intérieur idéal pour cette période de confinement. Ils ont fourni la base du décor, à vous de le remplir !

Voici quelques exemples de "Coronamaisons". N'hésitez pas à faire participer vos enfants, ce sera une merveilleuse occasion pour eux de s'exprimer sur un sujet qui ne manque pas de les inquiéter. Maintenant à vous de jouer ! A publier sur Twitter avec le hashtag #Coronamaison

Lewis Trondheim propose de jouer avec son personnage Lapinot. 

Et pour finir, Boulet partage un jeu conçu il y a quelques années, pour s'occuper avec ses enfants.