Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : attention aux décharges d’employeurs abusives

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : attention aux décharges d’employeurs abusives
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

On voit sur les réseaux sociaux de plus en plus d’exemplaires de décharges abusives que des employeurs font signer à leurs salariés en cette période d’épidémie de coronavirus Covid-19. Les explications du journaliste Viktor Frédéric sur le plateau de France 3.

Les décharges d’employeurs peu scrupuleux se multiplient sur les réseaux sociaux. L’une d’elles a été repérée par la CGT. “Il s’agirait d’une entreprise de BTP qui demande à ses salariés d’attester avoir été informés des risques liés au virus Covid-19, et surtout de s’engager à n’exercer aucun recours en cas de contamination par le coronavirus Covid-19. En clair, si vous attrapez le virus sur votre lieu de travail, même si les conditions sanitaires ne sont pas respectées, il vous serait impossible de poursuivre votre employeur en justice”, indique le journaliste Viktor Frédéric sur le plateau du 12/13.

L’employeur doit “protéger la santé physique et mentale des travailleurs”

Cette pratique est illégale. “Même en temps de crise, c’est le droit du travail qui prime, notamment l’article L-4121-1 du Code du travail, selon lequel l’employeur doit prendre ‘les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs’. Et ce n’est pas tout : face au Covid-19, les entreprises ont même des obligations supplémentaires dictées par le ministère du Travail. Elles doivent par exemple garantir le respect d’une distance d’un mètre entre les salariés, leur offrir la possibilité de se laver les mains et accepter le télétravail lorsqu’il est possible”, conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.