Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : attention aux anti-inflammatoires

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : attention aux anti-inflammatoires
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Olivier Véran, le ministre de la Santé, a clairement déconseillé l'utilisation d'anti-inflammatoires qui pourraient affaiblir le système immunitaire.

Advil, Nurofen, Spedifen ou encore Ibuprofene sont des anti-inflammatoires courants pour lutter contre la fièvre ou la douleur, mais contre lesquels le ministre de la Santé met en garde. "En cas de Covid-19, la prise d'anti-inflammatoires pourrait être un facteur d'aggravation de l'infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol. En cas de contamination au Covid-19, ces médicaments pourraient affaiblir les défenses immunitaires des malades."

"Il ne faut pas arrêter brutalement les corticoïdes"

Pour faire tomber la fièvre, en auto-médication, les médecins recommandent plutôt le paracétamol. En revanche, si vous souffrez d'une maladie chronique et que vous prenez des anti-inflammatoires ou des corticoïdes, il ne faut pas stopper les traitements. En cas de doute sur une prescription, mieux vaut se tourner vers son médecin généraliste. "Ce qu'il ne faut pas faire c'est décider brutalement d'arrêter les corticoïdes. Il y a des greffés, des immuno-déprimés (...) qui sont sous corticothérapie, il ne faut surtout pas arrêter", assure le Dr Patrick Goldstein, chef du service d'aide médicale urgente du centre hospitalier de Lille (Nord).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.