Coronavirus : après le CIO, le Japon admet la possibilité d'un report des Jeux olympiques

Les JO doivent normalement se tenir à Tokyo du 24 juillet au 9 août, tandis que les Jeux paralympiques sont prévus du 25 août au 6 septembre. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, le 23 mars 2020 à Tokyo (Japon). (MASANORI GENKO / YOMIURI / AFP)

Changement de ton. Jusqu'ici inflexible quant à la tenue des Jeux olympiques de Tokyo cet été, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a admis, lundi 23 mars, la possibilité d'un report face à la pandémie de coronavirus. Le monde peut toujours compter sur le Japon pour accueillir les Jeux cet été, a déclaré Shinzo Abe devant le Parlement nippon, mais "si cela devenait difficile, en tenant compte en priorité des athlètes", la décision d'un report "pourrait devenir inévitable".

>> Suivez l'évolution de la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Les JO doivent normalement se tenir à Tokyo du 24 juillet au 9 août, tandis que les Jeux paralympiques sont prévus du 25 août au 6 septembre. La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, s'est aussi rangée lundi derrière les propos de Shinzo Abe et du CIO, acceptant qu'un report fasse partie des scénarios qui seront discutés durant les quatre prochaines semaines par tous les partenaires concernés.

Les compétitions à l'arrêt dans le monde entier

Dimanche, le Comité international olympique (CIO) avait annoncé l'ouverture de discussions "pour dresser un état des lieux du développement rapide de la situation sanitaire et de son impact sur les Jeux olympiques". Ces débats, qui comprendront le scénario d'un report, doivent être finalisées "dans les quatre prochaines semaines". Le CEO a en revanche exclu l'annulation pure et simple de l'événement.

Envisager une nouvelle date devenait indispensable à l'heure où la plupart des compétitions sportives sont à l'arrêt sur l'ensemble des continents, et où près d'un milliard de personnes doivent rester chez elles, avec des mesures de confinement souvent drastiques. Plus de 324 000 cas d'infection ont été recensés dans 171 pays et territoires depuis le début de la crise sanitaire, qui a fait au moins 14 396 morts, selon le dernier bilan établi par l'AFP dimanche à 20 heures.

Certains pays se sont déjà positionnés en faveur d'un report. Les comités olympique et paralympique canadiens ont par exemple franchi un pas en annonçant dimanche qu'ils n'enverraient pas leurs athlètes si les JO étaient maintenus cet été. Le Canada plaide pour un report d'un an. En France, le ministre de la Santé Olivier Véran s'était aussi déclaré dimanche peu enclin à envoyer des sportifs au Japon dans quatre mois.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Eclairage. Coronavirus : comment parler de la pandémie de Covid-19 avec un enfant ?

•Conseils. Coronavirus : comment faire l'école à la maison pendant le confinement ?

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

Reportage. Qui aurait arrêté mon fils qui travaillait dehors sans symptômes ? Personne !": un petit village italien échappe à l'épidémie de coronavirus grâce à un dépistage massif

• VIDEO. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.