Coronavirus : nouvel afflux de patients au CHU de Bordeaux

La seconde vague de Covid-19 frappe très durement la France. Les services hospitaliers sont saturés et les transferts de patients en réanimation se multiplient, mercredi 28 octobre. 

France 2

Une patiente de 71 ans a été transférée par avion de l’hôpital de Saint-Étienne (Loire), saturé, au CHU de Bordeaux (Gironde). Dans la structure, six malades du Covid-19 s’ajoutent déjà aux patients locaux. Sur les 180 lits de réanimation dont dispose l’établissement, 95 % sont occupés, le tiers par des patients Covid. "Nous avons une activité hors Covid qui est très importante, […] si nous devions admettre plus de patients Covid dans nos unités de réanimation et dans les unités de médecine, nous serions probablement dans l’obligation de déprogrammer de l’activité médicale et chirurgicale", déplore le Pr. Matthieu Biais, chef du pôle anesthésie-réanimation du CHU de Bordeaux. 

Se réorganiser

Depuis le premier transfert, le service de réanimation demande du renfort aux autres pôles. Mickael Lacoste, infirmier anesthésiste, avait passé trois mois au sein du pôle réanimation durant la première vague de coronavirus. "C’est de la solidarité", commente-t-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un patient dans le service réanimation Covid-19 de l\'Hôpital Nord de Marseille, le 14 octobre 2020.
Un patient dans le service réanimation Covid-19 de l'Hôpital Nord de Marseille, le 14 octobre 2020. (GEORGES ROBERT / PHOTOPQR /LA PROVENCE/ MAXPPP)