Coronavirus : à Nice, un drive de dépistage mis en place par un laboratoire

L’une des priorités des pouvoirs publics est désormais d’augmenter le nombre de tests de dépistage. 5 000 tests sont actuellement réalisés chaque jour, selon le ministère de la Santé, et l’objectif est de passer à 20 000. Sans attendre, des laboratoires ont ouvert leurs portes pour tester un maximum de patients qui présentent des symptômes.

France 2

À Nice, Alpes-Maritimes, certains peuvent faire un prélèvement depuis leur voiture, sans rentrer dans le laboratoire qui le propose. Un conducteur a déjà pris rendez-vous. "J’ai quelques symptômes qui font penser au Covid-19, la toux, des difficultés respiratoires et quelques diarrhées", explique-t-il à travers la vitre de son véhicule. Après le prélèvement, le conducteur obtiendra ses résultats quelques heures plus tard.

Des prélèvements sous conditions

Dans la matinée, six personnes ont choisi de faire le test depuis leur voiture, comme une infirmière libérale, malade tout le week-end, qui apprécie l’initiative. "Je voulais le faire à l’hôpital, mais ils n’ont pas réussi à encore le mettre en place, donc je suis surprise que le laboratoire le fasse", s’étonne-t-elle. Pour pouvoir faire le prélèvement, il faut être éligible, à savoir avoir des facteurs de comorbidité ou être un professionnel de santé symptômatique. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau municipal affiche un message invitant à respecter les mesures de confinement, le 16 mars 2020 à Nice.
Un panneau municipal affiche un message invitant à respecter les mesures de confinement, le 16 mars 2020 à Nice. (VALERY HACHE / AFP)