Coronavirus : à Marseille, la chloroquine à l'essai

Le vaccin contre le Covid-19 sera-t-il fait à partir de chloroquine ? C’est la question auquel le professeur Éric Raoult essaye de répondre depuis Marseille (Bouches-du-Rhône), où il effectue des tests. Devant l’institut où officie le professeur, la journaliste Sophie Accarias fait le point.

France 3

Une longue file d’attente se tient devant l’institut du professeur Éric Raoult, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Des tests pour un vaccin contre le Covid-19, à base de chloroquine, y sont effectués. "Chaque minute, cette file d’attente se fait de plus en plus longue, au moins 250 personnes sont là", décrit la journaliste Sophie Accarias, sur place. "Hier (dimanche 22 mars), les équipes du professeur Raoult ont annoncé respecter leur devoir de médecins et leur serment d’Hippocrate et elles ont décidé de tester tous ceux qui se présentaient ici", indique-t-elle.

Des résultats donnés entre 24 et 48 heures

Après plusieurs heures d’attente, le test est pratiqué. "Les résultats sont donnés entre 24 et 48 heures et pour les personnes infectées, elles se voient prescrire un traitement, avec un antibiotique et la chloroquine. C’est ce traitement qui a fait l’objet d’un protocole de test", rappelle Sophie Accarias. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a également indiqué que ce traitement ferait désormais partie d’un programme d’essai international. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un membre du personnel médical de l\'Institut hospitalo-universitaire de Marseille montre, le 26 février 2020, des plaquettes de Nivaquine et de Plaquenil, qui contiennent chloroquine et hydroxychloroquine.
Un membre du personnel médical de l'Institut hospitalo-universitaire de Marseille montre, le 26 février 2020, des plaquettes de Nivaquine et de Plaquenil, qui contiennent chloroquine et hydroxychloroquine. (GERARD JULIEN / AFP)