Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus 2019-nCoV : un paquebot mis en quarantaine au large des côtes japonaises

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus 2019-nCoV : un paquebot mis en quarantaine au large des côtes japonaises
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En Chine, l'urgence sanitaire est maintenue face à l'épidémie de coronavirus 2019-nCov. Le bilan s'est encore alourdi, avec 490 morts dans le pays et plus de 24 000 contaminations. Parmi les conséquences de l'étendue de l'épidémie, les paquebots de croisière se retrouvent en quarantaine.

Interdiction d'accoster pour un paquebot de croisière, condamné à rester au large des côtes japonaises. Les 3 700 passagers à son bord sont confinés, après la détection de plusieurs malades du coronavirus 2019-nCoV. Mercredi 5 février, dix passagers contaminés ont été évacués par les autorités japonaises, avec d'infinies précautions. À bord, le nombre de personnes contaminées pourrait être bien supérieur. Pour l'instant, seuls 273 passagers ont été testés.

Des passagers confinés sans nourriture

Les touristes n'ont plus le droit désormais de quitter leurs cabines, comme témoigne l'un d'entre eux, d'origine britannique, pris au piège. Confiné avec sa femme, il dit n'avoir eu aucun repas de la journée. "Nous n'avons eu qu'une simple boisson chaude depuis le début de la matinée. Le plus difficile, c'est pour ceux qui n'ont qu'une cabine fermée, ils n'ont pas de lumière naturelle, pas d'air", explique-t-il. Le confinement devrait durer au moins 14 jours. À 3 000 kilomètres de là, à Hong Kong, un autre navire de croisière a été mis en quarantaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.