Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : 150 000 à 200 000 personnes sont venues se confiner en Loire-Atlantique

Elles proviennent essentiellement de région parisienne, "un territoire où le virus a circulé largement", a affirmé le préfet de la Loire-Atlantique à France Bleu Loire Océan.

Article rédigé par
Avec France Bleu Loire Océan - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La plage de la Baule (Loire-Atlantique), interdite à toute personne durant le confinement, le 19 mars 2020. (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)

Près de 150 000 à 200 000 personnes sont venues se confiner en Loire-Atlantique dans le cadre de la pandémie de coronavirus, rapporte mardi 24 mars France Bleu Loire Océan.

>> Suivez les dernières infos liées à l'épidémie de coronavirus dans notre direct

Les chiffres sont donnés par le préfet du département, Claude d'Harcourt, qui a précisé que ces personnes sont arrivées "essentiellement sur la frange littorale" de la Loire-Atlantique depuis l'annonce des mesures de confinement. Elles proviennent essentiellement de région parisienne, "un territoire où le virus a circulé largement", a complété Claude d'Harcourt.

Certaines personnes qui tentaient de rejoindre la région après le début des mesures de confinement ont dû faire demi-tour sur ordre des forces de l'ordre.

Claude d'Harcourt

à France Bleu Loire Océan

La pression va se maintenir sur les territoires investis par les Franciliens car "ce ne sont pas des lieux de villégiature", prévient le préfet, qui indique ne pas souhaiter pour l'instant de mesure de couvre-feu car selon lui "ça n'apporterait rien".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.