"Convoi de la liberté" au Canada : les forces de l'ordre reprennent l'évacuation du pont bloqué par des manifestants

Le pont Ambassador, axe frontalier névralgique entre le Canada et les Etats-Unis, est bloqué depuis lundi par des manifestants qui protestent contre les mesures sanitaires.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des opposants aux mesures sanitaires bloquent l'entrée du pont Ambassador, au Canada, le 12 février 2022. (JEFF KOWALSKY / AFP)

La police canadienne a repris, dimanche 13 février, son opération pour dégager le pont Ambassador, axe frontalier névralgique entre le Canada et les Etats-Unis bloqué depuis lundi par des manifestants anti-mesures sanitaires.

Un important contingent de policiers s'est regroupé aux abords du pont en début de matinée et les forces de l'ordre ont commencé à procéder à des arrestations et à remorquer des véhicules, a indiqué la police de Windsor dans un tweet.

L'opération avait débuté samedi matin et la police avait fait reculer les manifestants et avait dégagé une intersection importante, mais tous les protestataires n'avaient pas été évacués en fin de journée et la circulation sur le pont n'avait pas été rétablie. L'opération a été lancée en vertu d'une décision de la Cour supérieure de l'Ontario, qui avait ordonné vendredi le départ des manifestants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Convoi de la liberté"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.