Vrai ou Fake : avoir contracté le Covid-19 protège davantage que le vaccin ?

Publié Mis à jour
Vrai ou Fake : avoir contracté le Covid-19 protège davantage que le vaccin ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
L.Augry - franceinfo
France Télévisions

Alors que l’épidémie gagne du terrain de jour en jour et que le gouvernement a appelé les plus âgés à effectuer une dose de rappel, certaines théories affirment qu’avoir contracté le virus offre plus de garanties d’être immunisé ) par le vaccin. Vrai ou Fake ?

L’immunité face au Covid-19 constitue le taux d’anticorps détectable dans le sang. Selon la gravité de l’infection, ce taux varie. Selon Yves Buisson, membre de l’académie nationale de médecine, une infection bénigne chez un enfant ou une jeune personne n’offrira pas de réponse immunitaire, ou au mieux, très peu. Une réinfection est donc possible. Sur le taux d’anticorps, le vaccin offre plus de garanties. D’après des études américaines, une injection de deux doses de vaccin ARN-Messager offre 5,5 fois moins de risques d’être infecté de nouveau.

Très peu d’études scientifiques

Si l’immunité naturelle est bien entendu possible, quasiment aucune étude scientifique ne va dans ce sens. Seule une étude israélienne, publiée en août, confirme cette théorie. C’est d’ailleurs cette dernière qui est reprise comme source par les partisans de l’immunité naturelle au détriment du vaccin. Toutefois, cette étude n’a pas été revue par des chercheurs indépendants. En outre, pour développer une immunité naturelle, il faut contracter le virus sans avoir été vacciné et donc prendre le risque de développer une forme grave de la maladie. Selon les chiffres de CovidTracker, une personne non vaccinée a un risque multiplié par 4 d’être admise en réanimation par rapport à une personne vaccinée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.