Vidéo Covid-19 : "La vague numéro 4 sera une vague psy", met en garde Jean-Luc Mélenchon

Publié
Article rédigé par
Radio France

Jean-Luc Mélenchon, président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale et député des Bouches-du-Rhône, estime sur France Inter lundi qu'il faut "réfléchir à autre chose que confiner ou déconfiner".

Invité de France Inter lundi 15 mars, le président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale et député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon regrette que le gouvernement soit "incapable d'imaginer autre chose que des choses inhumaines" pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

Imaginer qu'on peut se passer de tout et rester enfermés, c'est une vision de technocrate, ça ne comprend rien à ce qu'est l'être humain qui est un être social.

Jean-Luc Mélenchon

à France Inter

Pour Jean-Luc Mélenchon, "la vague numéro 4 sera une vague psy". Aussi, le député LFI propose comme alternative "la société par roulements", qui consiste par exemple à "changer l'heure de démarrage au travail et de retour à la maison" et "faire du roulement dans les milieux scolaires", avec la mise en place "d'études surveillées" pour une partie des élèves. Selon lui, il "faut évidemment" rouvrir les lieux culturels, car "nous avons besoin de culture comme de pain".

"Il faut réfléchir à autre chose que confiner ou déconfiner", affirme Jean-Luc Mélenchon. Il considère en outre que le déconfinement, en mai dernier, a été réalisé "d'une manière extrêmement hasardeuse", regrettant par exemple le fait d'avoir "fait retourner les mômes à l'école pour dix jours" qui était selon lui "un symptôme du fait qu'on n'organisait rien".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.