Vidéo Covid-19 : "La situation n'est pas encore hors de contrôle, mais elle va l'être en Île-de-France"

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Bruno Riou, le doyen de la Faculté de médecine et directeur médical de crise de l'AP-HP, prévient sur France Inter ce lundi que de son point de vue, chaque semaine qui passe sans confinement est une semaine "perdue pour tout le monde".

"La situation n'est pas encore hors de contrôle, mais elle va l'être", affirme le doyen de la Faculté de médecine et directeur médical de crise de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) Bruno Riou sur France Inter lundi 15 mars, évoquant la progression du nombre de contamination au coronavirus Covid-19"J'entends beaucoup dire qu'une semaine sans confinement est une semaine gagnée, je n'ai pas la même analyse", a-t-il ajouté. Selon lui, "il faut considérer que chaque semaine qui passe est une semaine perdue pour tout le monde".

On essaye de maintenir un équilibre très précaire entre patients Covid et patients non-Covid" dans les hôpitaux mais on va rentrer dans le dur en termes de patients non-Covid qu'on ne pourra pas prendre en charge.

Bruno Riou

à France Inter

Selon Bruno Riou, "la mortalité a un peu baissé mais elle reste très lourde" pour les patients Covid en réanimation. Il précise qu'"un sur quatre ne sortira pas de la réanimation".

Le directeur médical de crise de l'AP-HP s'inquiète surtout de l'évolution de l'épidémie dans les semaines à venir : "L'épidémie, avec le variant anglais, est en train de progresser à toute vitesse surtout sur les 'jeunes' de 20 à 60 ans". Selon Bruno Riou, "en l'absence de décision importante, les 15 jours qui viennent, en matière de réanimation, sont déjà écrits puisque ce sont les contaminations qui ont lieu maintenant". Il regrette qu'un confinement ferme n'ait pas été mis en place et déplore le fait que "la vaccination n'aura des effets que dans plusieurs mois".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.