Un cordonnier s’installe sur le parking d’un supermarché pour continuer son activité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Privé de boutique, un cordonnier s'installe sur un parking
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Parce qu’il ne pouvait plus travailler dans la galerie marchande fermée, un cordonnier a investi dans une remorque pour s’installer en extérieur, sur le parking d'un centre commercial près de Rouen. #IlsOntLaSolution

À Canteleu, en Seine-Maritime, le cordonnier de la galerie commerciale Leclerc attend désormais ses clients sur le parking. Comme tous les autres magasins, il a dû baisser le rideau après la fermeture des centres commerciaux de plus de 10000 m². Mais considéré comme un commerce essentiel, il a eu l’autorisation du directeur du supermarché de "transférer" son activité de quelques dizaines de mètres. Un plan B organisé en un week-end. "Le vendredi, la préfecture nous disait qu’on devait fermer. Le week-end, il était sur internet pour chercher une remorque. Le lundi, il l’a aménagée. C’est chouette", raconte avec enthousiasme Jeannie Paris, l’épouse du cordonnier.    

Pour ce jeune couple, s’adapter à la situation sanitaire est une question de survie économique. Ayant repris cette cordonnerie il y a moins d’un an, David Paris n’a droit à aucune aide. "Il faut être dans l’action plutôt que de subir", dit-il avec philosophie. Dans son cordonnier-truck, David n’a pas pu installer tout son matériel. Il retourne alors régulièrement dans sa boutique pour les travaux de cordonnerie qui nécessite l’utilisation d’imposantes machines. L’objectif du couple est maintenant de rendre la remorque plus visible pour attirer davantage de clients. Histoire d’amortir le prix de la remorque qui a coûté près de 6000 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.