Troisième confinement : un pari perdu pour Emmanuel Macron ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Troisième confinement : un pari perdu pour Emmanuel Macron ?
France 2
Article rédigé par
A. Boutet - France 2
France Télévisions

Le gouvernement a annoncé un troisième confinement dans 19 départements, à compter de vendredi 19 mars minuit. Une décision qui met à mal la stratégie d’Emmanuel Macron. Pour autant, le gouvernement se veut rassurant sur la vaccination.

Le troisième confinement, annoncé jeudi 18 mars par le Premier ministre et qui doit entrer en vigueur à partir de vendredi 19 mars minuit, est-il un pari perdu pour Emmanuel Macron ? On peut légitimement se poser la question. Depuis le début de l’année, le président de la République avait répété qu’il faisait tout pour éviter ce confinement. Même si cette troisième voie s’intitule "freiner sans enfermer", l’emballage sémantique ne trompera personne. Nous revoilà repartit au point de départ, avec une pandémie galopante.

Vaccination de Jean Castex

Au sein du gouvernement, certains auraient préféré un confinement uniquement le week-end pour tenter de préserver l’économie, mais on constate que la situation dérape également chez nos voisins européens. Le gouvernement se veut rassurant sur la vaccination et entend montrer l’exemple. Jean Castex doit se faire vacciner, vendredi 19 mars, avec le vaccin AstraZeneca, explique Arnaud Boutet, journaliste de France Télévisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.