Sports d'hiver : les Français ne pourront pas aller skier à l'étranger

Les remontées mécaniques sont à l'arrêt dans l'Hexagone. Certains Français sont tentés d'aller skier à l'étranger, mais des mesures dissuasives seront définies mercredi 2 décembre en Conseil de défense pour les en empêcher.

FRANCE 3

En Suisse, il est à nouveau possible de dévaler les pistes. Mais en France, les remontées mécaniques sont fermées et le seront même durant les fêtes de Noël. Pour ceux qui envisagent de passer de l'autre côté de la frontière, Emmanuel Macron a prévenu : ce ne sera pas possible. "Nous aurons des mesures de contrôle pour dissuader nos concitoyens d'aller dans des zones où l'on considère qu'il y a des risques d'infection et pour ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France qu'on serait amené à fermer quand d'autres ouvriraient", a-t-il déclaré.

Colère du secteur

À Chatel (Haute-Savoie), c'est l'incompréhension. La ville est située sur la frontière franco-suisse. "Au nom de quoi on interdirait aux gens d'aller skier ?", commente le maire, Nicolas Rubin. Pour soutenir les stations de ski françaises, le gouvernement a annoncé des aides supplémentaires. Pas suffisant pour apaiser la grogne des professionnels du secteur, qui ont manifesté mardi 1er décembre aux Angles, dans les Pyrénées-Orientales. Les mesures dissuasives seront définies mercredi 2 décembre en Conseil de défense.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vacanciers empruntent les remontées mécaniques dans la station de ski d\'Autrans (Isère) le 30 décembre 2008.
Des vacanciers empruntent les remontées mécaniques dans la station de ski d'Autrans (Isère) le 30 décembre 2008. (FRED DUFOUR / AFP)